des masses d'eau propre.
une eau potable pure.

Actualités

novembre 2019

awbr-nl2019_02f-bild.jpg

Publication du bulletin d'information 2

Un nouveau bulletin d'information de l'AWBR est disponible pour lecture. Il informe de manière brève et concise sur les activités et les sujets actuels de l'AWBR.

Le présidium, le conseil d'administration et le bureau de coordination vous souhaitent une agréable lecture et sont heureux de recevoir des suggestions.

pdf (77,0 KB)

juin 2019

Colonisation du fond du lac par des moules quagga
Colonisation du fond du lac par des moules quagga

Production et traitement de l'eau potable du lac de Constance tournée vers l'avenir

Ces dernières années, les conditions générales pour la production et le traitement de l'eau potable au lac de Constance n'ont cessé d'évoluer. Il s'agit, par exemple, des apports indésirables de substances traces et d'éléments nutritifs d'origine anthropique, des effets du changement climatique sur la disponibilité et la qualité de l'eau ou encore des changements dans les habitats aquatiques. Les usines de production d’eau potable ont déjà dû tenir compte à plusieurs reprises de ces "processus de changement" en procédant à des ajustements techniques ou organisationnels appropriés. Il faut également s'attendre à l'avenir à des développements correspondants, qui exigent des approches holistiques et des efforts conjoints.

La reproduction massive et la propagation rapide et inattendue de la moule quagga (Dreissena rostriformis) posent un nouveau défi non seulement à l'écosystème sensible du lac de Constance, mais aussi aux exploitants portuaires, aux compagnies maritimes et aux sociétés d'approvisionnement en eau. Comme la moule quagga s'adapte bien aux conditions de l'eau froide (T ≈ 5-6°C) et aux grandes profondeurs d'eau de plus de 150 m, on peut supposer une colonisation massive et permanente du lac de Constance en raison de la propagation des larves de moules grâce au courant (40 µm < diamètre < 300 µm). L’introduction de larves et l’adhérence des moules sur les surfaces aqueuses des systèmes de captage  ou des composants du processus en aval peuvent provoquer des perturbations hydrauliques ou avoir des conséquences indésirables pour le captage et le traitement de l'eau.

Dans le cadre d'une approche globale, il est donc important de se préparer aujourd'hui aux défis de demain. L'objectif des producteurs d’eau potable à partir d’eau de lac réunis dans l'AWBR est d'identifier le besoin urgent d'action et d'optimisation sur la base des principes de précaution, de durabilité et de proportionnalité. 

pdf Rapport anuelle - Points clés et stratégies d'adaptation pour production et traitement de l'eau potable du lac de Constance tournée vers l'avenir (rapport en allmand) (1,2 MB)

mai 2019

Vue de la ville de Bâle (Source : pixabay.com - Hans Braxmeier)
Vue de la ville de Bâle (Source : pixabay.com - Hans Braxmeier)

Assemblée générale des membres de l‘AWBR à Bâle

La 51ème  assemblée générale des membres de l'AWBR s'est tenue le 24 mai 2019 à Bâle sur invitation des « Industrielle Werke ». Roman Wiget (porte-parole de la présidence) a ouvert et présidé la réunion. Après l'allocution de bienvenue du Dr Martin Eschle, membre de la direction de l'IWB, le Dr Martin Sandtner, directeur du service urbanisme de la ville de Bâle, a donné une conférence très intéressante sur le thème « Dynamique d’aménagement dans les espaces restreints -  difficultés et stratégie de développement urbain à Bâle »

Nouvelle charte de l'AWBR : la perception et les champs d'action de l'AWBR sont expliqués au travers de neuf principes. Avec l'objectif "Des masses d’eau propres, une eau potable pure", l'AWBR a pour mission de protéger au mieux les ressources en eau potable de ses membres.

Les sujets à l'ordre du jour étaient les rapports de la Présidence, le programme de recherches de l'AWBR ainsi que les formalités habituelles. Erich Mück a été nommé membre honoraire de l'AWBR et Hans Steiner a quitté ses fonctions de longue date en tant que contrôleur financier. Marc Thieriot (SDEA Schiltigheim) assumera le rôle de porte-parole de la présidence de l'AWBR à l’issue de  l'Assemblée Générale.

L'assemblée générale 2020 se tiendra à l'invitation des Usines Municipales le 26 juin 2020 à Karlsruhe. La Présidence et le Conseil d'administration vous invitent déjà à cet événement.

Le Rapport Annuel 2018 de l'AWBR publié à ce jour donne un aperçu des activités de l'AWBR et de ses comités au cours de la dernière année. Le point culminant a été la célébration du 50ème anniversaire de l'AWBR à Constance le 15 juin 2018, au cours de laquelle de nombreux représentants de la politique, des pouvoirs publics et de ses membres suisses et allemands ont été accueillis.

En outre, le rapport annuel contient les résultats du programme de recherches 2018 ainsi que les contributions actuelles des membres de l’AWBR sur des questions techniques et scientifiques.

pdf Communiqué de presse (en allemand) (253,2 KB)

Rapport annuel

mars 2019

Les chutes du Rhin près de Neuhausen
Les chutes du Rhin près de Neuhausen

L'AWBR a participé à la consultation de l'UE pour le Fitness Check de la directive-cadre sur l'eau.

En accord avec l'IAWR (Internationale Arbeitsgemeinschaft der Wasserwerke im Rheineinzugsgebiet / Association internationale des producteurs d’eau potable du bassin versant du Rhin ), l'AWBR a dans le cadre de la consultation européenne réaffirmé sa position sur la mise en œuvre de la Directive-Cadre Européenne de l'UE et a exigé de la Commission Européenne des efforts plus conséquents pour l’utilisation à l'avenir des ressources en eau pour la production d'eau potable. L'objectif de l'AWBR et des producteurs d’eau potable du bassin versant du Rhin (IAWR) est d'améliorer la qualité des masses d’eau pour produire de l'eau potable à partir de procédés naturels.

A cet effet plusieurs mesures doivent être mises en œuvre pour renforcer le principe de précaution et pour minimiser/éviter les apports de substances dans les ressources en eau avec des procédés de traitement efficaces à la source. L'accent est mis en particulier sur les substances persistantes (P), mobiles (M) et toxiques (T), dites PMT, qui sont pertinentes pour l’alimentation en eau potable.

Lors d'une réunion des associations du bassin versant du Rhin (AWBR, ARW, RIWA et IAWR), de la Ruhr (AWWR), de l'Elbe (AWE) et du Danube (IAWD) à Berlin en mars, des objectifs communs ont été confirmés et convenus pour renforcer le travail de lobbying et la communication avec les politiques, autorités, médias et citoyens, et exiger une politique durable de l’eau pour sécuriser les ressources en eau potable en Europe.

pdf Prise de position de l'IAWR sur la DCE (anglais, 2 pages) (278,0 KB)

novembre 2018

Priorités et besoin d’action
Priorités et besoin d’action

Nouvelle stratégie - L'AWBR veut prendre plus de responsabilité pour la protection des ressources en eau potable

Lors de sa dernière réunion au SDEA à Schiltigheim/F, le Conseil d’Administration de l'AWBR a approuvé la stratégie élaborée par la Présidence. Avec la vision "Des masses d’eau propres, une eau potable pure", quatre champs d'action ont été identifiés pour les années à venir.

Selon Roman Wiget, porte-parole de la Présidence de l'AWBR, la nouvelle stratégie doit être mise en œuvre par une série de mesures, un travail de projets ciblés et de coopération accrue avec les autorités, les associations, l'industrie, les associations de consommateurs et les organisations environnementales.

novembre 2018

matthias-maier-bild_swka.jpg
Matthias Maier, responsable du département Eau potable des usines municipales de Karlsruhe (Stadtwerke Karlsruhe).

L'AWBR prend la présidence de l'IAWR

Les statuts de l’IAWR prévoient une présidence à tour de rôle par un de ses membres. L'AWBR assumera ainsi la présidence de l'IAWR pendant trois ans à partir du 01.01.2019. Matthias Maier, l'un des trois présidents de l'AWBR, a été nommé président de l'IAWR lors de la dernière réunion de l'IAWR à Cologne.

"Il s'agit d'une tâche stimulante, d’un défi,  à la fois pour l'AWBR et pour moi personnellement, que je vais relever avec un engagement total. Avant tout, je considère que le travail de lobbying politique au sein de l'UE et en Europe est très important afin d'améliorer et d'exiger une protection préventive des masses d’eau pour une production d'eau potable sûre et durable". Wolfgang Deinlein des usines municipales de Karlsruhe (Stadtwerke Karlsruhe) prend la direction de l’association.

juin 2018

50 ans d'engagement pour la protection des masses d’eau

La fédération des producteurs d'eau du Lac de Constance-Rhin s'engage pour une distribution d’eau aussi naturelle que possible, sûre et économique.

L'eau est un bien vital qui ne peut pas être remplacé. Les ressources naturelles en eau sont toutefois menacées par des influences anthropiques. De gros efforts ont été et sont encore nécessaires pour les maintenir comme base de l'approvisionnement en eau potable. Depuis 50 ans, la fédération des producteurs d’eau potable du lac Constance-Rhin (AWBR) se consacre à cette tâche avec ses experts et ses mesures de qualité des masses d’eau. Elle a été fondée ici à Constance en juin 1968 par 18 services des eaux du sud de l'Allemagne et de la Suisse. Elle compte aujourd'hui une soixantaine d'entreprises membres dans cinq pays qui, ensemble, approvisionnent plus de 10 millions de personnes en eau potable.

Les principales missions de l'AWBR sont de maintenir la qualité des eaux de surface et souterraines et d'éliminer les risques pour l’alimentation publique en eau potable. L'AWBR travaille en permanence en collaboration avec les autorités sur les questions d'actualité et prend position sur les normes et les projets de loi - de la législation du Land du Bade-Wurtemberg jusqu’à la législation européenne.

Une caractéristique essentielle de l'AWBR est qu'elle ne traite pas seulement des sujets généraliste, mais qu'elle les accompagne toujours des programmes  scientifiques de mesures fondés. Un conseil scientifique de haut niveau et des groupes de travail d'experts garantissent qu’aussi bien les exigences que les déclarations sont fondées sur des données et sont dignes de confiance. De plus, l'AWBR a mené à plusieurs reprises ses propres programmes de recherche et développé des méthodes innovantes pour résoudre les problèmes. Après 50 ans, l'AWBR peut s'appuyer sur un ensemble de données exemplaires sur la qualité des masse d’eau qui caractérise les propriétés des eaux de surface du lac de Constance et du Rhin ainsi que celles de nombreux autres lacs et masses d'eau dans son bassin versant transfrontalier. Les déclarations, communiqués de presse et publications de l'AWBR ont été et sont des sources d'information importantes pour les services des eaux membres et les représentants des autorités pour toutes les questions relatives à la protection des eaux.

Sélection de réactions dans la presse :

Pressemeldung der AWBR anlässlich der Mitgliederversammlung am 15.06.2018 in Konstanz (23,2 KB)

mai 2018

twinit_gesetz_grundsatzfr.jpg

Initiative pour une eau potable pure (Suisse)

L’observatoire national pour les eaux souterraines (NAQUA) de l’office fédéral Suisse pour l’environnement (BAFU) révèle en 2013 avoir trouvé sur 22% des points de mesure des composants PSM et de leurs produits de dégradation avec des teneurs supérieures à 0,1 µg/L.

Dans les territoires pratiquant l’agriculture intensive, ce taux atteignait les 70%.

Une initiative collective de la confédération Suisse s’est mise en place „initiative pour une eau potable pure et une alimentation saine (initiative eau potable)" et a permis de rassembler dans un temps très court les 100.000 signatures nécessaires à la modification de la constitution fédérale par référendum.

Les revendications principales sont les suppressions des aides à l’agriculture en cas d’utilisation de pesticides ou l’utilisation prophylactique d’antibiotiques dans l’élevage animal.

L’AWBR suit avec attention des objectifs comparables avec la promotion d’une gestion du territoire respectueuse de l’eau pour la protection des masses d’eau souterraines et superficielles.

C’est pourquoi l’AWBR s’est jointe à « l’Alliance pour la réduction des pesticides » et s’est engagée conjointement avec d’autres syndicats actifs en Suisse pour présenter au conseil fédéral une contreproposition constructive. Celle-ci devait relayer les préoccupations principales de „l’initiative eau potable“ et aboutir à des améliorations substantielles des masses d’eau souterraines et superficielles.

Nous communiquons ICI sur l’avancement.

avril 2018

wasser_recht_swb2.jpg

La protection préventive des masses d’eau a-t-elle encore un avenir dans le cadre des accords de libre-échange?

Au regard du plus grand accord de libre-échanges internationaux qui s’annonce actuellement entre l’UE et le Japon (~1/3 du résultat de l’économie mondiale) et qui est négocié dans l’urgence dans des conditions occultes, il faut entrevoir que beaucoup de nos objectifs ancrés dans les directives européennes (par exemple Loi Cadre sur l’Eau Art. 7 §. 2 & 3, Art. 9) ne sont pas pris en compte dans ces accords de libre-échanges.

Est-ce que l’avis de la Commission Européenne dans son communiqué COM(2007) 414 du 18 juillet 2007, qui prévoit explicitement la primauté de l’alimentation publique en eau potable, sera toujours valable ?

Wolfgang Deinlein a pour les services techniques de la Ville de Karlsruhe étudié l’exemplaire conséquent de 1000 pages. En particulier au regard de nos thèmes partagés avec l’IAWR et ses fédérations membres, ses explications attirent notre attention et exigent à une réaction politique rapide:

Vous trouverez la position détaillée du directeur de l’IAWR sur la page de l’IAWR dans le menu « Aktuelles ».

mars 2018

Prise de position sur le décret pour la protection des masses d’eau (Suisse)

L’ABWR revendique les points suivants dans la conversion du décret pour la protection des masses d’eau: 

pdf Prise de position GSchV du 12.03.2018 (CH) - en allemand (128,6 KB)